vendredi 14 novembre 2008

Madeleine


Marvel Comics sort chaque année environ un grand crossover qui décrit un évènement cataclysmique impliquant la plus grande partie des héros maison. Cette année, c'est l'invasion secrète de la Terre par des commandos skrulls qui cause l'émoi. Le premier recueil "Secret Invasion" sortira aux USA en janvier. Avis aux amateurs !
En attendant, on peut se régaler d'un antipasti avec ce "Captain Marvel Secret Invasion". Captain Marvel est un héros tragique de la galaxie Marvel. Mar-Vell, un guerrier de la race extra-terrestre des krees, est exilé sur Terre à cause de machinations internes à sa race. Pire que ça, il est condamné à vivre dans la zone négative, une dimension vide, sauf lorqu'il est rappelé temporairement par un humain nommé Rick Jones. Au centre des jeux de pouvoir de la politique kree, cible permanente des skrulls dans leur guerre contre les krees et les humains, Mar-Vell est au centre de toutes les grandes batailles qui affectent la galaxie. Ironiquement, il mourra d'un cancer induit par un gaz toxique, respiré en combattant un ennemi des plus banals.
J'ai adoré Mar-Vell. Je l'ai regretté.
Il revient aujourd'hui d'entre les morts à l'heure où les skrulls attaquent de nouveau la Terre. Grace à de superbes dessins et un scénario sensible et plutôt futé, cet album se lit à la vitesse de l'éclair, avec un plaisir énorme et un peu régressif. Ces sages cosmiques, ça avait quand même une autre ampleur que "Civil War" (qui est par ailleurs un crossover très convenable). Il est parfait pour les nostalgiques du guerrier kree. Il est une plaisante mise en bouche en attendant "Secret Invasion". Il permet de vérifier que Tony Stark, chef du S.H.I.E.L.D., est toujours aussi antipathique.
NdA : Le flamboyant héros au milieu est Mar-Vell, à droite on voir un guerrier kree, et la face de crapaud à gauche est un skrull.
Captain Marvel, Secret Invasion, Brian Reed, Lee Weeks

5 commentaires:

Neault a dit…

Houla, j'ai deux ou trois trucs à dire là. ;o)

Tout d'abord, Marvel ne sort pas un crossover tous les ans. Il y a eu la mode, dans les années 90, des grands crossovers interminables (et sans trop d'intérêt) avec Onslaught ou la Saga du Clone pour ce pauvre Spidey qui a failli en rester sur le carreau (par un procédé éditorial qui a réussi l'exploit de s'aliener à la fois les partisans du changement et ceux du statu quo !).

De nos jours, le terme "crossover" est presque impropre puisqu'en fait le récit ne "croise" plus au travers de différentes séries mais s'établit sur une série principale, publiée "en marge" des on-goings (et s'enrichit d'un tas de tie-ins ou de publications estampillées au nom du binz du moment, mais c'est tout de même très différent sur le principe, surtout aux US).

Le premier évènement moderne du genre est House of M mais l'on a vu l'équivalent avec Civil War (un récit global méritant bien plus que l'adjectif "convenable") ou World War Hulk (et bientôt Secret Invasion).

L'arc Messiah Complex (actuellement publié en VF) mérite, lui, pleinement le titre de crossover puisqu'il se déroule à travers différentes séries US et que sa lecture nécessite également l'achat de différentes publications VF.

Maintenant, que les sagas cosmiques aient eu de la gueule dans les années 80, certes, aujourd'hui elles font au contraire pâle figure face aux épopées telles que Civil War (qui est l'évènement, à l'heure actuelle, qui a été le mieux mis en oeuvre par Marvel et qui a eu le plus de retentissement).
J'en veux pour preuve les différentes séries rattachées à Annihilation, sagas cosmiques modernes qui ont évolué entre l'incompréhensible, le peu inspiré et le potable, ce qui est loin du compte pour fédérer un lectorat ayant largement évolué depuis les Secret Wars ou les Infinity Gauntlet et cie.

Gromovar a dit…

Admettons que j'ai été peu aimable avec Civil Wars qui est en effet une très bonne saga (je sais plus quand je peux utiliser le terme crossover du coup ;-). Ceci dit, et tous les goûts étant dans la nature, je trouve que les enjeux attachés aux affaires du cube cosmique (ou, pour être exact, des cubes cosmiques), ou à la guerre kree-skrull étaient plus importants pour le multivers que le fait de savoir si les super-héros terriens allaient s'enregistrer ou pas.
Concernant Annihilation, je suis malheureusement d'accord. C'est une merde.

Gromovar a dit…

Maintenant, que les sagas cosmiques aient eu de la gueule dans les années 80, certes
Ca, c'est mon coté vieux ;-)
Le premier comic que j'ai acheté chez mon bon marchand de journaux, c'était Strange n°77. Un rapide calcul montre que ça ne date vraiment pas d'hier.

Neault a dit…

"Le premier comic que j'ai acheté chez mon bon marchand de journaux, c'était Strange n°77."

--> oui, d'ailleurs, j'ai remarqué que les lecteurs étaient souvent très attachés à leurs premières sagas ou au passage d'un scénariste ou d'un dessinateur particulier sur une série qui fait qu'ils ont ensuite une vision bienprécise d'un personnage par exemple.

"la guerre kree-skrull étaient plus importants pour le multivers que le fait de savoir si les super-héros terriens allaient s'enregistrer ou pas"

--> Ah, oui, vu comme ça, je m'incline. ;o)

Gromovar a dit…

Finalement nous tombons d'accord ;-)